Le Lagon noir, Arnaldur Indridason.

       Cela fait des années que je me promets de lire les romans d’Arnaldur Indridason, et puis, je reporte, la bibliothèque débordant d’ouvrages. Finalement, par la force des choses, j’ai lu mon premier. Cette lecture restera gravée dans ma mémoire à cause des circonstances, et je ne relirai sans doute jamais ce roman…Read more »

La fille sans peau, Mads Peder Nordbo.

      Comme souvent, j’ai été intriguée par la couverture et par le titre de ce roman, je ne connaissais pas l’auteur, et une furieuse envie de découvrir quelque chose de nouveau m’a saisie. Par un hasard total, je me suis retrouvée à le lire une petite semaine après Qaanaaq qui m’avait déçue, et…Read more »

Snjór, Ragnar Jonasson.

      Snjór est le premier volet de plusieurs enquêtes, que j’ai toutes (ou presque) dans ma bibliothèque… Il n’y a plus qu’à plonger dans l’intégralité… d’autant que j’adore les polars islandais. Il va vraiment falloir que je mette à profit le confinement pour faire baisser ma pile à lire.       L’histoire…Read more »

La Neuvième tombe, Stefan Ahnhem.

       J’ai reçu les épreuves non corrigées de La Neuvième tombe dans le cadre d’une masse critique Babelio que je remercie : cela m’a permis de découvrir un nouvel auteur suédois et j’en suis ravie car j’affectionne les polars du Nord. La date de parution officielle est proche : la 4 septembre.    …Read more »

 Le Jøurnal de ma disparitiøn, Camilla Grebe.

       Le Jøurnal de ma disparitiøn était dans ma PAL depuis mai dernier, je l’avais acheté presque à sa sortie car j’avais été bluffée par le premier opus de Camilla Grebe. Un déménagement, des urgences à gérer et le voilà assoupi depuis un an. C’est une autre blogueuse, Booksnpics_blog qui m’a donné envie…Read more »

Rozenn, Laetitia Danae.

      Grâce à la Mille et un livres box de juillet, j’ai pu découvrir – comme beaucoup d’autres – un roman des Editions Plume Blanche deux mois avant sa sortie officielle. Rozenn faisait d’ailleurs partie des sorties annoncées que j’attendais impatiemment. Autant dire que je n’ai pas feint mon plaisir en ouvrant ma…Read more »