Le Lagon noir, Arnaldur Indridason.

       Cela fait des années que je me promets de lire les romans d’Arnaldur Indridason, et puis, je reporte, la bibliothèque débordant d’ouvrages. Finalement, par la force des choses, j’ai lu mon premier. Cette lecture restera gravée dans ma mémoire à cause des circonstances, et je ne relirai sans doute jamais ce roman…Read more »

Les Yeux des ténèbres, Dean Koontz.

      J’ai un peu hésité à lire ce roman de Dean Koontz, non que je n’aime pas l’auteur, car je suis ses publications depuis mes quatorze ans, mais parce qu’une des mises en avant vantait le lien avec la pandémie que nous connaissons. Mon naturel anxieux et moi tremblions un peu à l’idée…Read more »