Ma très chère grande sœur, Gong Ji-young.

      J’ai craqué sur ce roman à sa sortie. Tout m’a plu : le résumé, la couverture et cette tristesse douce, cette nostalgie qui semblait l’auréoler. Depuis, emportée par le flot de la vie et des lectures, je l’ai laissé sommeiller sur une étagère, attendant son heure : celle du Pumpkin Autumn Challenge et…Read more »