Dehors devant la porte, Wolfgang Borchert.

        Durant mes études, j’ai étudié certaines œuvres de Borchert, en allemand. J’en garde un souvenir vivace, j’aimais sa plume. Alors quand j’ai cherché des textes pour modifier mes cours, j’ai repensé à la Trümmerliteratur, ces œuvres d’après guerre. De fil en aiguille, j’ai cherché, et je suis tombée sur cette pièce…Read more »