Amitié, tout ce qui nous lie. Heike Faller et Valerio Vidali.

J’ai reçu ce livre dans le cadre d’une masse critique privilégiée. Je remercie au passage Babelio et les éditions Seuil pour cet envoi et pour la découverte, puisque je ne connaissais pas du tout les auteurs.

Ce joli album est dédié à toutes les amitiés, celles qui restent éphémères, celles qui nous structurent tout au long de notre vie, les amitiés improbables, celles qui se muent en amour, mais aussi celles que nous n’avons pas su sauver de l’usure du temps. J’ai décidé de l’intégrer au Pumpkin Autumn Challenge dans la catégorie « Sarah Bernhardt : monstre sacré » pour sa part artistique. (menu Automne des enchanteresses).

Tout d’abord, je suis frappée par la tendresse qui émane de ces pages. Ici, nous faisons le tour de toutes les amitiés de la plus simple à la plus improbable, de la rébellion à la tendre complicité. L’absence est évoquée, la distance aussi, celle qui sépare et celle qui rapproche et qui n’arrive pas à briser l’amitié. L’amitié salvatrice est très justement montrée, qu’elle nous pousse vers le sommet ou qu’elle nous évite de nous noyer dans l’abîme des aléas de la vie. Le dessin vient souligner le propos de manière très douce et percutante, même si formulé ainsi cela peut sembler paradoxal. Il y a une réelle justesse dans l’illustration et cela permet au lecteur de faire une pause et de se dire que la formule est véridique. Cela nous invite aussi à réfléchir un peu à nous, à nos amitiés, à celles que nous avons perdues et à nous demander si nous n’aurions pas pu les sauver, car oui, il est des amitiés qui meurent d’elles-mêmes et d’autres que nous ne parvenons pas à maintenir parce qu’à un moment de notre vie nous n’avons pas la force de nous battre. Et ce livre est un hommage à toutes ces amitiés. Il souligne à la perfection l’ambivalence de ce sentiment – qui n’exclut pas les disputes tout en nous nourrissant-. L’amitié est ici plurielle. Ce sont toutes ces rencontres qui nous aident à grandir, à nous réaliser, à avancer, à nous structurer. Chacune est importante à sa façon, entraînant dans son sillage un indéfectible attachement, une connaissance nouvelle, un regret ou un éclat de rire.

Le dessin est très agréable. Il se veut simple, parfois à la limite du naïf, mais le jeu des couleurs – vives -, le dynamisme du trait et la vie qui s’en échappe nous emporte dans une ronde humaine. Le travail sur la page aussi est signifiant. Selon les planches, le dessin excède le format pour envahir une double page, comme la continuité d’un sentiment fort qui a besoin de temps et d’efforts pour se nouer; ou, au contraire, il se concentre en deux pages complémentaires, suggérant alors les apports mutuels qui structurent les amitiés et qui les renforcent. J’ai beaucoup aimé aussi les clins d’œil artistiques au pop art et notamment à Andy Warhol et aux « Campbell’s Soup can ». C’est toujours jubilatoire de discerner ces références et d’entrer en connivence avec les artistes.

Enfin, cet album se lit très vite malgré son format volumineux. Nous pouvons y voir la métaphore de la vie qui s’écoule et des amitiés qui vivent avec nous, mais je crois surtout que c’est plus prosaïque : Heike Faller et Valerio Vidali parviennent par l’alliance du texte et du dessin à nous emporter dans une farandole joyeuse et vivante. C’est le mot, ce texte est vivant et respire la joie de vivre, par delà les amitiés mortes, portant au fond un message d’espoir : l’amitié sera toujours là, multiple et plurielle, il suffit de la laisser s’exprimer et s’épanouir.

Ainsi, Amitié, tout ce qui nous lie est un très chouette album doux et tendre, avec de jolis accents poétiques et de belles inspirations artistiques. Il est très plaisant de le lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s