L’île des disparus, T1, Camilla et Viveca Sten.

lile des disparus     Comme j’aime beaucoup les romans de Viveca Sten, j’étais ravie lorsque mon Chéri m’a offert ce premier tome d’une toute nouvelle trilogie fantastique écrite à quatre mains! Voici de quoi découvrir l’auteure sous un autre jour!

     L’île des disparus nous entraîne dans le quotidien de Tuva, une jeune fille timide.  Dans son univers pourtant très normal, des choses étonnantes arrivent. Des disparitions en mer, puis un élève s’évapore tout bonnement! Si la thèse de l’accident est évoquée, Tuva, elle, croit voir des créatures surnaturelles… Qui sont vraiment ces êtres et que veulent-ils ? D’ailleurs, ne serait-ce pas juste l’effet d’une imagination débordante?

      Le personnage de Tuva est très proche de nous : adolescente solitaire, elle est complexée et se trouve souvent moquée par les élèves les plus en vue du collège. L’ancrage dans le réel de ce roman est donc très fort. Il est redoublé par la narration à la première personne. Tout est raconté à travers les yeux de Tuva et nous découvrons ses joies, ses peines et ses doutes. Ses liens avec son étrange grand-mère nous intriguent tout autant que nous détestons les deux pestes du collège. Finalement, cette narration singulière, qui pourrait rebuter, assure au récit une sorte de fluidité douce, entraînante et captivante. 

     Très vite l’histoire s’enrichit par touches discrètes d’aspects surnaturels. Tuva et le lecteur déchirent alors le voile qui sépare notre univers de celui des trolls et des elfes, et peu à peu, ils découvrent, étonnés et heureux, un monde infiniment plus riche que ce qu’ils imaginaient. La disparition du camarade de classe ne serait peut-être pas un accident. Des créatures malfaisantes attendent leur heure et guettent, dans le noir, la proie tendre et insouciante… Une enquête policière s’ouvre alors pour nos adolescents. Et démêler le vrai du faux n’est pas une mince affaire! J’ai beaucoup aimé cet aspect du roman. Les éléments fantastiques sont parsemés de manière à nous faire douter et à entretenir le suspense. Comme Tuva nous formulons des hypothèses, nous nous trompons et nous nous relevons après avoir chuté. Finalement, celui dont nous nous méfions sera peut-être un allié. Quant à son statut… il faudra le déterminer pour agir au mieux : humain? Créature surnaturelle?

      Le roman tourne autour de Tuva qui est l’héroïne certes, mais qui est aussi un élément de jonction entre l’univers tangible que nous connaissons et le monde des créatures fantastiques. Nous l’accompagnons dans sa prise de conscience et dans son apprentissage, qui se mène tambour battant, car finalement, elle n’est peut-être pas une jeune fille ordinaire! L’urgence de la situation et les découvertes qui émaillent le roman nous emportent et, sans nous en rendre compte, nous arrivons bien vite à l’issue de l’oeuvre. Seule reste alors l’envie de découvrir la suite… et d’accompagner encore un peu Tuva dans ses aventures.

      Enfin, par jeu de transparence, nous pouvons lire tout un plaidoyer pour l’écologie, pour le respect et la sauvegarde de l’écosystème dans ce livre. En effet, l’intrigue est tissée autour de l’eau et du lien avec la mer Baltique. Les auteures nous amènent à réfléchir via un monde fantastique en crise sur l’impact de l’action humaine et surtout, sur les conséquences de la pollution.

      Pour conclure, je dirai juste que j’ai adoré ma lecture. J’ai été emportée dans un univers aux accent mythologiques, doux et pourtant étonnement cruel. Malgré un sens profond blotti entre ses pages,  le roman laisse une empreinte douce dans mon cœur et fait écho à un film que j’ai adoré : The Shape of Water (/La Forme de l’eau) de Guillermo del Toro. Sans être identiques, bien entendu, puisque le roman reste plus doux que le film, les deux sont désormais indissociables dans mon esprit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s