De l’autre côté de l’eau, Sarah Clain.

Résultat de recherche d'images pour "de l'autre côté de l'eau sarah clain"      Une magnifique couverture bleue, une phrase d’accroche enchanteresse « Et si votre univers tout entier s’apprêtait à basculer » … et ma carte bleue avait déjà flambé! De l’autre côté de l’eau n’aura pas attendu longtemps dans ma PAL!

   Dans ce roman, nous suivons les aventures d’Enor, un garçon touchant et ordinaire : élève rêveur, plus souvent en retard qu’à son tour, il vit paisiblement auprès de ses parents, dans la petite ville de Préservée. Mais son quotidien est perturbé par l’irruption de deux nouveaux : Shadrack, un garçon énigmatique et brusque, et Dihamm, une jeune fille exaspérante, au début du moins… Puis le jour de la Grande Sortie arrive et la découverte de la demeure des Tourelles ne sera qu’un premier pas vers d’incroyables révélations.

      Dès les premières pages, j’ai été transportée dans un univers si différent que je n’ai eu de cesse de me demander si les habitants de Préservée étaient des humains. Étrange, non? En réalité, symptomatique d’un dépaysement total! Je me suis donc délectée de cet univers doux et coloré, teinté de magie et de mystères, et peuplé d’êtres étranges aux incroyables capacités comme les Hylepses.

      En plus de l’univers, j’ai eu un coup de cœur pour Enor! J’adore le caractère rêveur du personnage. Amoureux des livres, courageux, mais pas téméraire, sa curiosité l’embarque néanmoins aux côtés de ses amis vers de terribles aventures…. Aventures qui le feront grandir, changer et qui lui apprendront quelque chose sur lui, sur sa vraie nature. En effet, ce roman est aussi une quête initiatique : chacun de nos héros a quelque chose à prouver, à découvrir pour se construire. Chacun grandit aux côté des autres et la chenille se change peu à peu en papillon. Dihamm l’agaçante devient elle aussi touchante, Shadrack, qui m’intriguait au début puis me semblait suspect par sa retenue, s’est révélé bien plus positif que je ne m’y attendais. Oniris n’a eu de cesse de me surprendre! Et… la liste est longue, de tous les personnages qui sont plus riches que ce qu’on imaginait. C’est là un coup de maître : le personnage le plus insignifiant au premier regard peut se révéler décisif au fil des pages!

     Sarah Clain relève donc la gageure de créer une galerie de personnages éminemment différents et pourtant complémentaires. Chacun cache en son sein un secret, conscient ou non, et tout cela trouve son sens plein lorsque toutes les pièces du puzzle s’emboîtent enfin, au terme de mille et une aventures. En effet, de mystères en combats, le lecteur apprend aussi la genèse et les drames de cet univers enchanteur, soumis à la colère de Méphitis.

     Enfin, la plume de l’auteur est un régal! Elle est pour beaucoup dans le dépaysement opéré dès les premières lignes. A l’image de l’univers créé, la langue est douce, enchanteresse, poétique par instants, mais toujours foisonnante et chaleureuse.  Je me suis laissée bercer à ses sonorités et j’ai perdu la notion du temps aux côtés d’Enor, d’Oniris… et de tous les autres!

      Ainsi, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. L’univers est chatoyant, riche et poétique.  Et quelle plume! Elle nous capte, nous entraîne et nous happe jusqu’à ce que nous finissions le livre, étourdis et heureux, étonnés d’être déjà arrivés à la fin du voyage… Une pépite!

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s