Vagabonds des airs, Camille Brissot.

 Résultat de recherche d'images pour "vagabond des airs brissot"      Il n’y a rien à faire, première ou deuxième lecture, Vagabonds des airs est un véritable coup de cœur pour moi.  Le roman est rythmé, captivant et empreint d’une poésie extraordinaire, tant pour l’univers créé que pour le style de l’auteur, tantôt lyrique, tantôt épique.

      L’univers est saisissant : dans un monde post-apocalyptique où le Grand Maelström a réduit à néant des pans entiers de civilisation, les mers sont devenues le lieu de l’aventure, tout comme les airs. Des zones sont devenues électriquement neutres, des cités volantes sont tombées dans les océans ou ont été désertées tandis que d’autres sont encore peuplées d’êtres plus ou moins bienveillants… Des créatures extraordinaires existent, se cachent de peur d’être traquées par des aventuriers cupides et sans scrupule. Les Fils des Courants, les Volants et ce mystérieux Sculpteur de chair sont autant de personnages que vous découvrirez avec bonheur, au gré des aventures de Tom et d’Ila.

     A cela s’ajoute une narration fluide qui ménage le suspense notamment par le tressage des voix : le vécu des personnages alterne de chapitre en chapitre et les fils parallèles finissent par se rejoindre avec une évidence déconcertante. La narration fait donc la part belle aux personnages qui sont un des points forts du roman. Ils sont attachants et sensibles, et m’ont tous séduite. Si les personnages foisonnent, aucun n’est inutile. Beaucoup de questions se bousculent: le personnage nommé « Elle » reste très longtemps énigmatique, tout comme Pique et Pensée. Mais leur rôle devient tangible et ô combien capital!

     Tom est un personnage clef. C’est le héros, un jeune homme en quête de lui-même qui ne sait plus trop où est sa place dans sa famille. Il rejoint alors sa famille de cœur : l’équipage du capitaine Peck. Au hasard d’une rencontre, il découvre ce qu’il veut accomplir et s’y plonge corps et âme, expérimentant les revers de fortune, comme les succès. Au cours de son voyage, il croise la route d’une jeune fille extraordinaire : Ila, enfant du Cirque, de l’Aéro Circus plus précisément. Ila est un personnage captivant : téméraire et audacieuse, elle est prête à tout pour finir ce qu’elle a entamé. Mais c’est aussi un cœur tendre et aimant. L’alliance des deux la rend vraiment touchante. Ensemble, ils affrontent l’aventure. Leurs quêtes respectives fusionnent dans un voyage semé d’embûches. Mais chacun trouvera-t-il ce qu’il cherche ? Les personnes rencontrées seront-elles bien ce qu’elles prétendent être ? Certaines quêtes sont-elles vouées à l’échec ?

      Dans ce roman, le lecteur est sans cesse poussé en avant, emporté par la frénésie des personnages à accomplir leur destin, suspendu aux pages, frémissant pour les héros, pressé de découvrir l’issue de ces quêtes ontologiques. Et il faut reconnaître que l’auteur a su rendre la complexité de l’être humain, ses hésitations, ses doutes et ses colères.

      Ainsi, Vagabonds des airs est un excellent roman. La poésie du monde décrit entre en osmose avec les personnages. Tout est captivant. En un mot : une pépite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s