Strawberry Fields, E.R. Link.

Résultat de recherche d'images pour "strawberry fields Link"     Strawberry fields est une pépite ! Je l’ai acheté un peu par hasard et je suis plus que ravie de m’être laissée tenter !

   En Talégalle, sur la Terre des Brumes, nous découvrons un pays clivé, miné par les écarts de richesses : si quelques- uns prospèrent depuis la dernière grande guerre, orphelins, voyous et gangs des rues pullulent… Axelle Cantini, Quentin Lexan et Kimberley font partie de ces orphelins dont le destin sera inextricablement lié à l’histoire de leur pays.

     J’ai été séduite dès les premières pages par la fraîcheur de ce roman et par les personnages terriblement touchants. Chacun d’entre eux est ciselé tel un petit bijou. Le doux rêveur, lettré, qui deviendra un fin stratège, la révoltée, l’écorchée vive qui s’apaisera peu à peu, la jeune fille oscillant sur le fil de la folie deviennent d’attachants compagnons de route : nous rions avec eux, nous frémissons à leurs tourments et nous les exhortons à poursuivre… C’est là un pari gagné pour l’auteur : j’ai oublié que je lisais un roman et je me suis plongée toute entière en Talégalle !

     L’univers créé est une véritable merveille! Bien entendu, nous pouvons y voir des liens avec notre monde : un entre-deux guerres qui se fissure, un conflit imminent, une crise sociétale, un monde bourgeois dont les codes s’étiolent et paraissent surannés… mais il est surtout d’une grande poésie : l’amour des protagonistes pour la nature, pour les animaux, pour la littérature innerve l’ensemble du livre et gagne le lecteur.

     E.R. Link nous livre ici un très beau roman dans lequel nous projetons une part de nous-même. Il parle à notre culture, à notre cœur et à nos émotions.  J’y ai retrouvé un soupçon d’Oliver Twist, un nuage de Victor Hugo – avec un Gwynplaine réinventé-, un zeste de Cyrano et une pincée de Roméo et Juliette… Axelle, la féministe avant l’heure, m’a émue aux larmes, je rêverais comme Quentin d’apprivoiser une Paprika et je quitte à regrets les Terres de Brume et la Talégalle, en espérant y retourner un jour !

     C’est un réel coup de cœur pour moi.

Une réponse sur « Strawberry Fields, E.R. Link. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s